Les vacances de Bérurier







soit patient "En plus, que vous dise, à partir de dorénavant, les consommations du bar seront gratuites. Je veux qu'on se boyaute, vous m'entendez? Vous êtes ici pour vous fendre le pébroque, mes vaches, alors au boulot! Plus de gricheux, plus de bêcheuses! De la marrade, je vous conjure! Prenez une pinte! Cintrez-vous! Gondolez-vous! Loufez de rire. Crevez de la rate! Vive la joie! La gaîté française!"
Et maintenant, assoyez-vous, tout le monde: on va chanter la Marseillaise!