Le standinge selon Bérurier







soit patient Le rude bon sens de Bérurier réforme la politesse, élargit les usages, secoue les conventions, en un mot aide l'homme moderne à s'affranchir des préjugés bourgeois et des mondanités en lui permettant d'asseoir son STANDINGE (ou de s'asseoir dessus !).
Alors ne vous insurgez pas et suivez le guide !
Pour commencer, videz donc l'eau de votre rince-doigts dans le décolleté de votre voisine et emplissez-le de gros rouge afin de trinquer avec nous à la santé foutriqueuse des guindés, des gourmés et de tous ces salonnards qui, à force de vouloir s'éloigner de la bête, finissent à ressembler à des singes descendus de l'homme !